Obi

~ Ben Kenobi ~
Obi pour les intimes!

De son vrai nom; Multi Gr Pl. BISS & BOSS CKC GCHEX & Multi Gr Pl. & Multi BIS FCC Champion Elite Ben Kenobi de la Foret de Bizy, CGN, CDI, CDX, RE, VB, TT, HIT

Le chien d’une vie…
Obi-Wan est entré dans notre vie le jour de sa naissance le 2 octobre 2006.

En effet, Brice son producteur nous enverra des photos de lui à sa naissance et à toutes les semaines par la suite, pour suivre son évolution.

C’est aux alentours de 2004 alors qu’Indiana était pour avoir 11 ans en fin d’année que j’ai commencé à faire des recherches pour un éleveur de Tervuren. Il ne faut pas oublier que Cybèle nous avais quitté à l’âge de 10 ans seulement. Étant donné que je ne voulais pas me retrouver de nouveau avec seulement 1 chien, et sachant qu’il faut aussi réserver à l’avance, je ne voulais pas attendre qu’Indiana soit plus vieux.

J’étais allée à l’exposition d’Ottawa en mai 2001, en visite avec Jadzia pour aller voir Viviane qui présentait ses chiens à la spécialité.

J’y ai vu une Tervuren absolument magnifique : Winjammer’s Carey d’Out.

J’ai regardé cet élevage mais j’ai aussi regardé des élevages Européens.


Étant membre du CFBCC (Club Français du chien de Berger Belge) depuis 1993, je voyais des chiens tout à fait magnifiques dans mes revues que je recevais mensuellement au début et ensuite aux deux mois.

J’avais déjà mentionné à Viviane (l’éleveure d’Indiana Jones et de Jadzia Dax) que nous aimerions un Tervuren comme prochain bébé canin.

En mai 2005, je vais visiter Viviane et Mylène (son associée) à l’exposition de Dollard-des-Ormeaux. Les deux présentaient leurs Bergers Belges. Nous discutons évidemment de Belge et c’est alors qu’elles me parlent de Brice, éleveur sous l’affixe : De la Forêt de Bizy.

Mylène avait importé un Groenendael de cet élevage : Sonny de la Forêt de Bizy et l’adorait. Elle savait que Brice avait acquéri une femelle Tervuren.

Elle me disait qu’elle avait des photos d’elle, qu’elle m’enverrait.

C’est lorsque j’ai vu la photo d’Ulkie, de son frère Ucello mais surtout que j’ai vu les parents de ces deux magnifiques spécimens, que je suis tombée en bas de ma chaise.

Ulkie avait pour parents les superbes Tervuerens : Xoran Van de Hoge Laer (lui-même archi connu et dont les parents n’étaient nul autre que : Lutin de la Clairière aux Louves et Tee Van de Hoge Laer) et Raife du Val Mirak (deux fois gagnante de la Nationale d’élevage en France) dont les parents étaient eux aussi tout aussi bien connu : Millo Van de Hoge Laer et Malou du Val Mirak (elle-même gagnante aussi à la Nationale). En Ulkie court le sang de raceurs hors du commun.

Lutin et Malou sont des chiens qui m’avaient marqué.

Lorsque je les voyais dans mes revues du CFCBB, je me disais toujours que ce serait un rêve d’avoir un Belge comme eux un jour.

En fait, Ulkie rassemblait le sang de plein de Tervueren qui étaient mes idoles.

Lorsque j’ai montré les photos d’Ulkie et d’Ucello à Jacques, il les a trouvés magnifiques et il m’a donné son accord pour que je communique avec Brice pour lui indiquer notre intérêt d’adopter éventuellement un chiot de son élevage.

C’est en fin juillet 2006 que Brice m’apprend qu’Ulkie est en chaleur et qu’elle sera saillie par le beau Usty du Puy d’Aura. Un fils du très connu Reggae du Val Mirak et de Ruade du Puy d’Aura. Usty a de très belles origines lui aussi avec des chiens bien connu de l’élevage de Condivicnum, du Sart des Bois, des Hauts de Bièvres, du Bois du Tôt et j’en passe.

Je suis alors très excitée et je me croise les doigts pour que la saillie fonctionne.

C’est le 2 octobre 2006, en revenant du travail que je constate, en ouvrant mes courriels qu’Ulkie a mis bas et que notre garçon est né.

Ulkie a mis bas à deux males et quatre femelles.

Brice m’avait envoyé la photo des deux males.

Quand j’ai vu les deux puppies, j’ai dit tout haut : « C’est lui », en pointant du doigt le plus petit et dont la couleur semblait plus foncée.

Lorsque quelques semaines plus tard Brice m’a demandé de faire un choix car un autre client voulait un mâle et voulait savoir tout de suite qui il serait, j’ai décidé que nous prendrions le plus petit et plus foncé. En grandissant, le plus gros mâle demeurait beaucoup plus pâle et Brice était presque certain qu’il serait sable et nous ne voulions pas de sable.

Donc, je suis demeurée sur le feeling que j’avais eu au premier regard et je ne l’ai jamais regretté. De plus, en effet, l’avenir confirmera que Banzai, l’autre mâle, sera sable.

C’est le 18 novembre après l’euthanasie de notre merveilleux Indiana Jones (que je raconte sur sa page) que nous partons pour la France pour aller chercher notre petit garçon Obi-Wan.

Je suis tellement triste. Triste par le départ d’Indy et par le fait qu’Obi-Wan n’aura jamais la chance de connaître son merveilleux grand frère.

Par chance, le fait de changer de décor et de visiter de merveilleux lieux, me fait oublier qu’à notre retour Indiana ne sera pas là.

Nous visiterons le château de Versailles, de Chambord, la ville de Bordeaux et ensuite direction Lectoure pour aller chercher notre petit chéri poilu d’amour.

Brice, Corine et ses fils ont été très accueillants.

Nous étions tellement contents de rencontrer Ulkie et Miss qui nous a fait une belle Fête à notre arrivée.

Les puppies sont superbes mais nécessairement c’est Obi-Wan, le champion canadien comme l’appelle Brice, qui est le plus beau 😉

Brice et Corine nous accueillait pour un souper et ensuite nous avait offert de demeurer chez eux jusqu’à notre départ le lendemain.

Nous avons passé une superbe soirée à parler Berger Belge.

Nous sommes revenus au Québec le 26 novembre, sans passer inaperçu.

En effet, à l’aéroport Charles de Gaule, tout le monde capotaient sur Obi-Wan.

Il y a même une dame italienne qui s’est approchée de moi (Obi-Wan était dans mes bras) et l’embrassait comme une dingue et lui parlait en italien. Elle était presqu’hystérique devant lui tellement elle le trouvait beau. Bien, je crois que c’était le sentiment qu’elle ressentait car nous n’avons rien compris de ce qu’elle disait, évidemment.

Les agents d’embarquement voulaient tous s’occuper de nous pour pouvoir le flatter.

L’intégration d’Obi-Wan dans notre maisonnée s’est très bien déroulée.

Obi-Wan grandissait bien et nous l’avons beaucoup socialisé car petit, il démontrait des réticences envers les étrangers lors de promenades.

Nos grands amis Michel et Brigitte avait un puppy aussi. Un berger Allemand femelle née le 17 juillet 2006, donc juste quelques mois plus vieilles qu’Obi-Wan.

Nous nous fréquentions alors très souvent et nous allions prendre des marches dans le Vieux Port de Montréal. C’était bon pour la socialisation d’Obi-Wan et de Stella.

Pas besoin de vous dire toutefois que Stella deviendra la dulcinée d’Obi-Wan, l’amour de sa vie.

J’avais inscrit Obi-Wan à un cours de maternelle au Club Canin Chomedey ou j’entraine et suis membre mais aussi à l’école Le Ruban Bleu. Comme ça, je mettais toutes les chances de mon côté afin d’avoir un bon chien bien socialisé.

Nous avons pris un cours de Base I en obéissance qu’il réussira avec succès mais aussi un cours de base II ou il obtiendra la première place contre Gaïa (Gaïa du Terril des Loups) son amie Malinoise juste un peu plus jeune qu’Obi-Wan (car née le 23 janvier 2007).

Par la suite, Obi-Wan et moi entreprendrons les cours de classes Novice afin d’aller chercher son titre de chien de compagnie.

Pendant ce temps, je participais aussi à des pratiques de conformation car je voulais bien évidemment présenter Obi-Wan en exposition de conformation et essayer d’obtenir son championnat canadien.

Obi-Wan grandissait bien et en beauté selon moi et Brice était aussi du même avis. Je lui envoyais des photos d’Obi-Wan de façon régulière. Puis, lors d’une pratique de conformation au Club Canin Chomedey, alors que c’est Danick qui donnait la pratique, celui-ci me demande à la fin de la pratique d’où vient Obi-Wan car il le trouve beau. C’est tout un compliment venant de Danick. Cette même soirée, Viviane est présente à la pratique et elle qui n’aime pas particulièrement les Tervueren, me dit qu’elle est impressionné par Obi-Wan.

Obi-Wan avait environ 6 mois.

Puis, en mai 2007, alors qu’Obi-Wan à 7 mois, je l’inscris à sa première Exposition à Dollard-des-Ormeaux.

Je suis très nerveuse. J’espère qu’Obi-Wan se comportera bien et qu’il se laissera examiner sans problème.

Tout a toujours bien été dans les pratiques jusqu’à maintenant, mais ceci est la vrai « game ».

Le juge est : Jack Ireland.

Nous sommes 3 Belges.

Obi-Wan en classe puppy.

Céleste, une Groenendael produite par Viviane en classe ouverte et Harley, le mâle de Viviane en classe champion.

Lorsque Jack Ireland s’approche d’Obi-Wan pour l’examiner, il lui dit : Hello Handsome !! » Je suis surprise. Je ne m’attendais pas à des commentaires des juges.

Obi-Wan fera son premier point par-dessus Céleste.

Je suis folle comme un balai.

Je ne pensais jamais que mon chien aurait fait un point à sa première prestation !! Il a fait aussi le meilleur chiot de la race par défaut étant donné qu’il était le seul chiot.

Le lendemain, c’est la juge Shirley Limoges qui est assigné au groupe 7. Céleste n’est pas présentée aujourd’hui. Il y a Ash du Pré du Vieux Pont en classe ouverte. Un lakenois dans la classe senior puppy et il y a nous en classe junior puppy.

Sur le « up and down », quand je m’arrête près de Mme Limoge et que je fais « stacker » Obi-Wan, elle me dit : « In three years, he’s gonna be gorgeous ». Je suis très fière de ce commentaire. El l’avenir nous démontrera que Mme Limoge avait tout à fait raison.

Lorsque nous sommes entrés les 3 équipes dans le ring pour déterminer le meilleur mâle, après ré-examination, la juge me pointe du doigt et me dirige devant le premier chien. Elle nous demande alors de courir ensemble alentours du ring et arrivé à la table elle me fait signe. YES, Obi-Wan a encore remporté des points. Cette fois-ci, 2 points.

Je suis hyper contente.

Il a fait le meilleur mâle et il a fait le meilleur chiot de la race par le fait même.

Il lui faut 10 points pour obtenir son championnat.

Nous sommes donc sur la bonne voie.

Je présenterai Obi-Wan le week-end suivant à Ottawa, le samedi seulement car il y a un booster Berger Belge. Nous sommes 12 Belges. 8 males en classe ouverte/puppy senior et puppy junior. Les 4 autres sont en classe champion.

Obi-Wan fera la réserve. Je suis vraiment contente car il a battu des chiens adultes encore une fois. Il fera aussi le meilleur chiot de la race.

La réserve ne donne toutefois pas de point mais c’est quand même ultra encourageant étant donné le nombre de chien battu. Il faut aussi comprendre qu’Obi-Wan est d’ailleurs, encore un puppy.

Ce jour-là à Ottawa y participait un américain, en fait un juge officiel américain.

Il est venu me voir pour personnellement me dire combien il trouvait Obi-Wan beau. J’étais vraiment flattée, aux oiseaux.

Ensuite, c’est en juin que j’ai inscrit Obi-Wan, à Brome, le samedi seulement mais il y avait 2 concours.

Nous n’étions que 2 Belges, Kayak en classe ouverte et Obi-Wan toujours en classe junior puppy.

Il n’y a pas beaucoup de Berger Belge au Canada particulièrement au Québec et qui font de la conformation en plus.

La juge a donné la race et donc le point à Kayak.

Lorsqu’elle m’a donné les rubans de réserve et de meilleur chiot de la race (obtenu par défaut étant donné qu’Obi-Wan était seul chiot de la race), elle m’a dit : « He has great potential but he is just a puppy », comme pour justifier le fait qu’elle n’avait pas donné la race à Obi-Wan.

Pour confirmer en effet qu’elle le trouvait bien beau, dans le groupe chiot, elle a donné le Meilleur chiot du groupe à Obi-Wan.

J’étais tellement excitée que je n’ai jamais pu choisir quelle photo officielle je prendrais et donc, j’ai acheté les deux.

Dans l’après-midi, c’est Obi-Wan qui a fait la race par-dessus Kayak, il a donc fait un point de plus.

Parce qu’Obi-Wan avait fait le meilleur puppy du groupe il devenait éligible à la prestigieuse soirée appelé La Classique Royal Canin et qui est une exposition non officielle rassemblant tous les chiens qui ont fait un Premier de Groupe ou un Meilleur puppy de groupe au Québec au cours des 12 derniers mois et qui avait lieu le samedi soir du week-end de l’exposition de l’Association Canine de la Mauricie.

J’ai donc inscrit Obi-Wan en classe puppy senior pour le samedi de cette exposition qui avait lieu deux semaines plus tard, et à la Classique Royal Canin.

Obi y a fait un autre point à l’exposition de l’Association Canine de la Mauricie en battant un Groenendael adulte en classe ouverte et pour la race, la juge a vraiment beaucoup hésité entre le champion qui y était présenté et Obi-Wan.

Elle n’arrêtait plus de nous faire courir autour du ring. A l’époque, je ne coursais pas et donc, j’étais un peu à bout de souffle.

Le soir, à la Classique Royal Canin, Obi-Wan a fait dans le groupe puppy des chiens de berger, la deuxième place, je n’en revenais pas. De plus, nous avons remporté la première place du groupe des chiens de berger, pour le trophée Capitaine qui est le meilleur propriétaire manieur.

Je continuerai de le présenter à quelques autres expositions et il fera son championnat en avril de l’année suivante avec un beau placement de groupe.

Après son championnat, voyant son potentiel et les commentaires des autres manieurs et des juges, j’ai continué de présenter Obi-Wan en classe Champion au Québec principalement. Nous sommes allées à quelques expositions en Ontario (Ottawa lorsqu’il y avait un booster seulement, à cause de la distance ou à Long Sault et Ingleside qui ne sont pas très loin d’ici).

Chaque placement de groupe lui donnait des points afin d’acquérir son titre de Grand Champion qui à l’époque était très difficile à obtenir pour une race aussi peu populaire que le Berger Belge.

Très souvent dans les placements de Groupe on y retrouve des Berger Allemands, des Bouviers des Flandres, des Berger Shetland ou des Berger Anglais, mais pas souvent des Belges.

Pour l’obtention de son titre de Grand Champion, il fallait accumuler 100 points obtenus lors de placement de groupe ou meilleurs de race ainsi :

Meilleur de race avec au moins 5 Berger Belges inscrit : 1 point

4ième de Groupe : 2 points

3ième de Groupe : 3 points

2ième de Groupe ou Meilleur du sexe opposé à une exposition d’une race spécifique : 4 points

Premier de Groupe : 5 points

Meilleur de l’Exposition ou Meilleur chien lors d’une exposition

d’une race spécifique ou Meilleur chien lors d’une exposition

de races spécifiques multiples : 10 points

De plus, il fallait obtenir 1 Best in Show ou 1 Best of Breed dans une exposition de race spécifique (Nationale) et aussi 3 Premier de Groupe pour l’obtention du titre de Grand Champion.

De plus, pour mériter le titre de Grand champion un chien doit avoir obtenu un titre de performance du CCC dans n’importe quelle discipline du CCC.

Un certificat Bon voisin canin était à l’époque considéré comme étant un titre de performance pour l’obtention de ce titre, Obi-Wan avait ce titre mais avait aussi des titres de Rallye-O et d’obéissance de toute façon.

Maintenant, les prérequis indiqué plus haut sont ceux du Grand Champion Excellent mais le Bon Voisin Canin n’est plus accepté.

C’est pour cette raison que par défaut, Obi-Wan est devenu Grand Champion Excellent lorsque le Club Canin Canadien à alléger les prérequis pour le titre de Grand Champion.

Le 29 septembre 2007, avec Francine, la maman de Gaïa, nous faisons tester l’instinct de troupeaux sur nos chiens.

Je n’avais jamais participé à ce genre de test.

Nous nous sommes rendus en Ontario chez une connaissance de Francine, qui fait de l’élevage de moutons, de Border Colley et qui donne des cours de Herding.

Nathalie nous dirige vers un enclos ou il y a environ 6 moutons. Lorsque j’entre dans l’enclos et que je laisse Obi-Wan libre, il n’est pas vraiment intéressé par les moutons. Mais, à un moment donné le déclic s’est fait et j’ai pu le voir dans ses yeux. Il a regardé les moutons et on dirait qu’il s’est dit : « Haye !!! Je sais ce que je dois faire avec eux » . Il est alors parti à courir vers les moutons et le tour était joué. J’en avais des frissons à le voir faire. C’est vraiment impressionnant de voir l’instinct inscrit dans les gènes ressortir comme ça devant nous. C’est vraiment spécial. Tout a fait incroyable.

Obi-Wan obtiendra en 2008 le titre de Bon Voisin Canin.

En 2008, en conformation, Obi-Wan a été classé 3ième chien de Berger Belge au Canada.

Comme il a fait un autre « meilleur chiot du groupe » en Juillet 2007, il participera encore une fois, à la Classique Royal Canin en juin 2008.

Malgré qu’il refusa carrément de se laisser examiner par une des juges, Obi-Wan obtiendra la 3ième place dans le groupe. Si jamais qu’il se serait laisser examiner par la juge, il aurait fait le Premier de Groupe. Un des juges qui jugeait notre groupe m’a vu plus tard alors qu’on s’en allait et il m’a dit que la Première Place aurait dû être donné à Obi-Wan que c’était le meilleur chien du groupe. Mais j’étais contente quand même de cette belle 3ième place. Je comprenais que la juge qui n’avait pas pu examiner Obi-Wan ne pouvait pas vraiment lui donner des points.

En 2009, en conformation, Obi-Wan a été classé 3ième chien de Berger Belge au Canada.

Sur 18 expositions toutes races, Obi-Wan a été Meilleur de la race 17 fois et 1 fois Meilleur du sexe opposé.

Cette année-là, nous avons participé pour la première fois en conformation à la Nationale du Club de Berger Belge du Canada.

Obi-Wan y finira son titre de Rallye-O Novice.

Il sera aussi présélectionné lors de l’exposition de la Régionale le samedi et fera le Meilleur du Sexe opposé lors de la Nationale, le dimanche sous la juge Marie-France Varlet.

Toujours en 2009, nous participerons à la seule exposition annuelle au Québec de la Fédération Canine du Canada et ou les règlements d’exposition sont ceux de la FCI.

Obi-Wan fera le Premier de groupe des quatre expositions et fera aussi un Best In Show le samedi.

Il obtiendra ainsi son titre de Champion auprès de la FCC.

En avril 2009, il a aussi obtenu son titre de chien de compagnie en obéissance en 3 concours consécutifs avec des bons pointages ce qui lui permettra de gagner le Trophée Masson à la fin de l’année auprès du Club Canin Chomedey, trophée qui est expliqué sur la page d’Indiana Jones.

C’est aussi cette même année qu’Obi-Wan et moi participeront à une émission de télévision appelé : Maitre chez soi. Nous ferons partis du segment « Découverte » où ils parleront d’un champion de conformation.

L’émission n’a été transmise qu’un an plus tard soit en 2010 et le lien internet n’est malheureusement plus disponible.

En 2010, en conformation, Obi-Wan a été classé 4ième chien de Berger Belge au Canada.

Sur 22 expositions toutes races, Obi-Wan a été Meilleur de la race 20 fois.

Fin 2010, nous recevons une invitation de l’AKC Eukaneuba National Championship afin de participer à cette grande exposition qui se déroulera le 4 et 5 décembre 2010 à Long Beach en Californie. Nous avons reçu cette invitation à la suite des accomplissements d’Obi-Wan la même année. Évidemment que nous sommes invités mais nous devons tout payé, et donc, je décide de ne pas y participer.

En 2010, il terminera son titre de Rallye-O avancé.

En 2011, en conformation, Obi-Wan a été classé 3ième chien de Berger Belge au Canada.

Sur 25 expositions toutes races, Obi-Wan a été Meilleur de la race 22 fois.

C’est cette même année qu’Obi-Wan a terminé son titre de Rallye-O Excellent et qu’il a aussi gagné le Meilleur de la Race à la Nationale du Club canadien du chien de Berger Belge. Quel honneur !!

En effet, en 2011 la Nationale était organisée par la section Québec. La Nationale avait lieu en conjonction avec l’exposition de la Société Canine de Québec, à Ste-Foy en aout 2011.

Nous y étions le vendredi, samedi et dimanche. J’avais entré Obi-Wan dans l’exposition toutes races chaque jour aussi ainsi qu’en agilité et en rallye-o. J’avais aussi inscrite Jadzia en agilité.

La Nationale était le dimanche. Il ne faisait pas beau et juste un peu avant que le tout commence, il s’est mis à pleuvoir. Obi-Wan et moi étions sous le grand chapiteau. Le photographe officiel de l’exposition était aussi installé sous le chapiteau et prenait des photos avec les lumières et flash évidemment. Obi-Wan a une crainte des orages et donc, imaginez qu’il a commencé à stresser lorsqu’il a vu qu’il pleuvait et qu’il y avait des « éclairs ». Il ne comprenait pas que les « éclairs » étaient le flash du photographe.

J’ai fait beaucoup de désensibilisation avec lui pour les orages et quoi que ça fonctionne assez bien à la maison, hors de chez lui, c’est plus problématique. D’autant plus que je suis moi-même stressée à cause de la Nationale et parce que je sais qu’Obi n’aime pas les orages.

Heureusement, Brigitte est venue nous rejoindre sous le chapiteau et elle a eu un effet très calmant sur Obi-Wan. Il a aussi cessé de mouiller et il ne pleuvait plus lorsque la classe des champions a commencé. C’était Mme Beatrice Schwarzentruber de Suisse, qui était la juge de la Nationale.

Nous étions la première équipe.

J’étais tellement stressée.

Elle est venue examiner Obi-Wan le premier et par la suite, elle ne le regardait plus.

Je me disais que ça ne se pouvait pas qu’elle ne le trouve pas beau et pourtant, elle regardait tous les autres, et lorsqu’elle arrivait près d’Obi-Wan, elle se retournait sans le regarder et retournait voir d’autres chiens.

Le jugement a été long.

La classe a été séparée en deux et ensuite, elle a fait une présélection.

J’étais contente car nous étions sélectionnés.

Ensuite, elle nous faisait faire des up and down. Elle me demandait toujours de faire des up and down seul alors que pour les autres équipes, elle leur demandait de faire le up and down deux équipes à la fois.

Puis, elle m’a demandé de me place un peu plus en avant. Elle a commencé à placer d’autres chiens derrière moi et Obi-Wan et comme c’était une femelle, je me disais que j’avais des chances.

Mais ce n’était pas encore fini et elle nous a fait refaire encore des tours et des up and down pour finalement me sélectionner ainsi que la femelle de Michèle Gauvin : Yquem, et elle nous demanda de motiver nos chiens. Puis, enfin, le verdict tomba et elle me tendit la main pour me féliciter. Obi-Wan a fait le meilleur de la race. J’étais folle comme un balai.

Puis, lorsque la juge m’a donné la rosette, sous le chapiteau, après avoir inscrit les résultats sur la feuille de jugement elle m’a dit : « Au premier regard je savais, mais je devais tout de même examiner les autres ». Quel beau compliment pour terminer le tout. Surtout que je pensais tout le temps qu’elle ne le regardait pas parce qu’elle ne l’aimait pas !

Ce fut un week-end mémorable.

Nous avons participé en 2011 à l’exposition annuelle au Québec de la Fédération Canine du Canada.

Obi-Wan fera le Premier de groupe à deux expositions et deux deuxièmes de groupe à deux autres expositions. Il fera aussi un Best In Show le samedi.

Il obtiendra ainsi son titre de Champion Elite auprès de la FCC.

C’est cette même année qu’il obtiendra son titre de Rallye-O Excellent et le meilleur de tout, Grand Champion (qui deviendra ensuite Grand Champion Excellent).

Obi-Wan est le premier Berger Belge à obtenir ce titre au Québec et le deuxième au Canada.

Il est aussi le seul Grand Champion Excellent au Québec.

Nous ne ferons presque pas d’exposition en 2012 car Obi-Wan commençait à être démotivé et ne se présentait pas avec autant d’enthousiasme et en plus, on travaillait à obtenir son titre de chien de compagnie par excellence.

Il participera à quelques expositions ou il fera le meilleur de la race ou le meilleur du sexe opposé, mais sans plus.

Nous participerons aussi en 2012 à l’exposition annuelle au Québec de la Fédération Canine du Canada.

Obi-Wan fera le meilleur de la race à 3 expositions et meilleur du sexe opposé pour une exposition sans faire de placement de groupe.

Il obtiendra son titre de chien de compagnie intermédiaire en 3 concours consécutifs en attendant l’obtention de son titre de chien de compagnie par excellence.

En 2013, Obi-Wan obtiendra enfin son titre de chien de compagnie par excellence et nous passerons à l’entrainement pour l’obtention du titre de chien d’utilité ou Champion des concours d’obéissance.

En 2014, Obi-Wan obtiendra du club canadien du chien de Berger Belge le titre de Versatily Belgian étant donné qu’il a des titres dans plusieurs disciplines, ce qui prouve sa grande adaptabilité à toutes sortes d’épreuves.

Obi-Wan en dehors de tout ce qu’il a accompli est un chien d’une grande intelligence et il est en plus très affectueux.

Obi-Wan a une magnifique personnalité et il est un gentil toutou.

Jadzia était respectueuse des autres chiens mais elle ne voulait pas jouer avec eux. Au contraire, Obi-Wan est très joueur. Il aime toutes les chiens, même si des fois il se fait engueuler, ainsi que les mâle castrés. Cependant, il n’aime vraiment pas les mâles intacts.

Il partage ses jouets sans problème et est très tolérant.

En novembre 2008, je prends rendez-vous avec la faculté de vétérinaire de St-Hyacinthe pour faire radiographier les hanches et les coudes d’Obi-Wan. Comme je suis stressée.

Premièrement comme il sera endormi, il y a toujours le danger que représente une anesthésie. De plus, je veux que ses hanches et coudes soient corrects aussi. Comme la vétérinaire qui nous a reçus m’avait dit : « Tous les propriétaires qui viennent faire passer les radiographies des hanches de leur chien sont stressés ».

J’avais aussi pris un rendez-vous en dermatologie car au printemps 2007 et ensuite au printemps 2008, il avait fait une toute petite décoloration de la truffe près de la narine mais tout était parti avec la prise de cortisone.

Le dermatologue m’avait indiqué que ce pourrait être du lupus érythémateux cutané mais que comme le problème était saisonnier et comme c’était peu sévère et très localisé qu’il n’y avait aucun problème au niveau de la reproduction. D’ailleurs, il n’a plus jamais eu ce problème par la suite. Je suspecte que c’était relié aux vaccins car les deux fois, la décoloration a eu lieu après les vaccins.

J’avais demandé de faire les radios des hanches et de faire les coudes seulement si les hanches étaient belles.

Quel soulagement lorsque je suis entrée dans la salle pour récupérer Obi-Wan et discuter avec la vétérinaire, de voir les radiographies aux murs des hanches et des coudes.

Selon la vétérinaire, aucun problème de hanches mais elle ne savait pas comment interpréter les résultats des coudes. Selon elle c’était correcte mais ce n’était pas clair noir sur blanc comme on dit.

J’étais bien contente de recevoir les résultats de L’OFA (Orthopedic Foundation for Animals) comme quoi les hanches d’Obi-Wan était bonnes et que ses coudes étaient normaux.

J’ai fait tester aussi sa glande thyroide en 2008 et 2009 et celle-ci était normale.

Sa TgAA était négative aussi de 2008 à 2010 inclusivement. Une TgAA positive est le résultat de l’hypothyroidisme qui est transmise génétiquement.

Ces yeux ont aussi été testés en 2008 et en 2009 et étaient parfait.

Son coeur a aussi été vérifié en septembre 2010 par un cardiologue et il était normal aussi. Tout ça confirmé par la OFA.

En 2009, Muriel de l’élevage MNM au Nouveau Brunswick entra en communication avec moi concernant Obi-Wan. Elle voulait des détails sur lui, sa personnalité, sa santé et les titres qu’il avait.

Après plusieurs échanges de courriels et de photos sur nos chiens et leur santé, nous acceptons mutuellement qu’Obi-Wan serve une de ses chiennes.

En novembre, Naughty, une chienne importé des USA mais avec des origines françaises, tombe en chaleur.

Muriel ne pourra pas venir ici avec elle et donc, elle nous l’envoi par avion.

Tout est arrangé avec mon travail, je vais travailler dans une succursale de la Rive-Sud afin de pouvoir me libérer rapidement pour aller chercher Naughty à l’aéroport Pierre-Elliot Trudeau à Dorval.

Naughty devait arriver à Dorval vers 10h30 du matin.

Elle était en cage depuis 4h00 du matin car partait de Moncton à 6h00 pour aller à Toronto et transiter ensuite vers Montréal.

J’ai appelé WestJet (le transporteur) pour savoir combien de temps après l’arrivée je devais attendre avant de la récupérer. On m’a dit 1 heure.

Je me suis donc rendue à l’aéroport Montréal-Trudeau pour 11h30.

A mon arrivée, pas de Naughty.

Le kiosque de WestJet bagage est vide. Pas personne.

A la suggestion d’une personne qui travaille pour un autre transporteur, je monte en haut où l’on embarque les bagages. Les personnes de Westjet m’informent que comme Naughty est « cargo » qu’elle n’est pas à l’aéroport mais dans un bâtiment sur la rue Reverchon.

Ils ne savent pas l’adresse mais un des gars dit qu’il va aller en bas au kiosque WestJet bagage.

La personne est malade mais surement que l’adresse est inscrite quelque part. Moi je suis dans tous mes états. Il est rendu midi et je n’ai pas encore la chienne et elle poirote dans sa cage la pauvre…..

Le gars part clopin clopan !!!!

15 minutes plus tard, il n’est pas revenu…..je capote…..

Je suis à côté du kiosque d’information de l’aéroport, donc je m’approche et demande à la dame si elle pourrait m’aider et me donner l’adresse de Westjet cargo.

Elle en fait plus. Non seulement elle me donne l’adresse mais elle les appelle pour vérifier si Naughty était là.

NON !!!! Elle était à Toronto et arriverait seulement à 17h45 !!!!!

Je capotais encore plus.

Je pars donc pour aller voir c’est ou Westjet cargo (vive les GPS) et pour m’assurer que c’est vrai que Naughty n’est pas encore arrivée. J’arrive là et le gars m’assure qu’il me donnera Naughty le plus rapidement possible quand elle arrivera.

Je retourne travailler stressée au boutte et peinée. J’ai envie de brailler de savoir la pauvre toutoune en cage depuis 4h00 du matin, seule en quelque part à Toronto ou il y a surement plein de bruit, etc…

Je travaille tant bien que mal. J’ai vraiment de la misère à me concentrer.

L’éleveur est elle aussi dans tous ses états mais ne veut pas trop brasser du caca avant que j’ai Naughty entre les mains, au cas où par exprès, il la chiperait à Tombouctou.

Puis, mon cellulaire sonne et c’est une dame de WestJet qui m’appelle pour me dire que Naughty n’est pas à Toronto, elle est à Calgary !!! QUOI !!!!

Il y a eu erreur et elle ne sait pas qui m’a dit qu’elle était à Toronto mais elle n’y est pas.

Ils ne l’ont jamais débarqué de son vol Moncton – Toronto, elle s’est donc ramassée à Calgary.

Elle a dû repartir de Calgary vers Toronto pour revenir ici.

Elle arriverait à 23h30 et la dame m’a assuré qu’il ferait tout leur possible pour que je puisse la récupérer avant minuit 1/2 et qu’elle s’assurerait qu’il y aurait quelqu’un à West Jet Cargo pour m’attendre.

Finalement, l’éleveur à brasser assez de caca pour qu’il l’envoi avec les bagages et que je la récupère plus rapidement à l’aéroport.

Nous l’avons récupéré lundi à 23h30 du soir !!!!

Elle avait une envie d’uriner du terrible (même s’il semblerait qu’ils l’ont sortis à Calgary et qu’ils lui ont donné de l’eau) quand je l’ai sorti de sa cage avant de l’embarqué dans la voiture.

Elle avait la queue entre les jambes mais sinon, semblait correcte.

Arrivée à la maison, quand elle a vu Obi-Wan, elle a tout de suite commencé à flirter avec lui.

Elle a en fait un tempérament bien stable en tout cas pour avoir subi tout ça et être revenue elle-même aussi rapidement.

Comme il était tard, je ne les ai pas laissés ensemble. Je voulais aller me coucher.

Ils se sont accouplé le mardi soir, à ma grande surprise car Naughty ne semblait pas prête et interdisait toujours Obi-Wan à la monter. Mais il est arrivé en sourdine, derrière Naughty alors que je la flattais.

Par la suite, elle a continué son manège et ne voulait rien savoir de ses avances.

Lorsqu’Obi-Wan l’approchait, le grognement qui sortait d’elle !!! WOW !!! Pauvre Obi-Wan, il rebroussait chemin

Il a donc fallut, vendredi matin, que je prenne rendez-vous avec une spécialiste en reproduction animale, ici sur la rive-sud, pour une insémination artificielle.

J’avais mon rendez-vous à 20h00 le soir même.

Pendant que je préparais le souper sur le BBQ, les deux moineaux étaient dans la cour. Ils ont commencé à jouer. Obi-Wan se jetait par terre et elle le mordait dans le cou. Il se relevait, courrait et revenait vers elle. Puis finalement, ils se sont accouplés.

J’ai couru appeler l’éleveur qui était comme moi hyper contente. J’ai donc annulé le rendez-vous pour l’insémination.

Ils se sont accouplés de nouveau le samedi soir (21 novembre)

Nous étions tous très contents et confiant car en tout, il y avait eu 3 saillies.

Naughty repartira le lundi après-midi.

Ils nous restaient maintenant plus qu’à attendre les bébés. J’avais vraiment hâte. D’autant plus que Muriel avait pris pour thème Star Wars pour le nom des chiots de cette portée en l’honneur d’Obi-Wan.

Naughty était très équilibrée et une belle dame donc, je m’attendais à de bien beaux bébés bien dans leur tête.

Le 13 décembre 2009, je reçois un courriel de Muriel pour m’aviser que Naughty présente tous les signes d’une gestation.

Le 2 janvier 2010 elle m’écrit qu’elle ira faire une échographie à Naughty car elle n’engraisse pas autant qu’elle devrait.

C’est donc le 5 janvier qu’elle m’écrit pour me dire que l’échographie a démontré que Naughty est gestante. Le vétérinaire ne pouvait pas lui dire combien il y avait de chiots car il semblerait que Naughty avait beaucoup de gaz et donc, ils ne voyaient pas grand-chose sauf qu’ils ont vu un cœur battre.

Nous étions tellement contents. Nous serions grands-parents J

Puis, le jour « j » arrive mais pas de puppies.

Il se passe quelques jours et Muriel communique avec moi pour m’aviser qu’elle est allée chez le vétérinaire avec Naughty pour une radiographie et que Naughty n’est pas gestante. Elle a soit fait une fausse couche (chose qui la surprendrait car elle s’en serait aperçu) ou bien que Naughty à assimiler les puppies.

Nous sommes très désappointés.

Je vais devoir faire passer un test de fertilité à Obi-Wan, par formalité mais seulement pour être certain que ce n’est pas lui la cause.

Son vétérinaire a vu un cœur battre mais était-ce bien ça?

En début avril, j’ai une amie qui a une femelle qui tombe en chaleur et qui très gentiment m’offre de m’accompagner avec Obi-Wan pour le test de fertilité. Malheureusement le test nous informera qu’Obi-Wan n’est pas fertile.

Je suis tellement triste.

Je voulais éventuellement un chiot de lui non seulement parce qu’il est un super beau représentant de sa race mais parce qu’il est très gentil et bien dans sa tête.

Nous lui ferons faire deux autres tests par la suite mais les résultats seront les mêmes.

Obi-Wan n’aura jamais de descendant et c’est extrêmement dommage. Mais bon, je me réconforte en me disant que ce n’est pas un problème de santé qui pourrait compromettre son espérance de vie.

J’avais beaucoup de problème de concentration avec Obi-Wan lors des concours d’obéissance.

Son coté « matcho » l’incitait à vouloir tout renifler surtout ou des dames canines avaient passées et il voulait par le fait même travailler avec moi et donc, je voyais bien qu’il avait de la difficulté à gérer avec ça.

Étant donné qu’Obi-Wan n’avait plus rien à prouver en conformation étant Grand Champion Excellent, nous avons décidé de faire stériliser Obi-Wan en décembre 2012.

Ceci l’aiderait à se concentrer et à être mieux dans sa peau.

En novembre 2013, Obi-Wan obtiendra son titre de chien de compagnie par excellence.

Nous avons par la suite débuté l’entrainement dans la classe d’Utilité et ce, dans le but d’aller chercher son titre de OTCH qui est Obedience Trial Champion = Champion de concours d’obéissance.

L’entrainement va bon train mais nous avons des hauts et des bas.

Depuis l’arrivée de Jaina Solo et avec son entrainement à elle aussi, le temps d’entrainement est donc réduit pour Obi-Wan.

Fin 2014, je pensais participer à des matchs d’essai plus intensément avec lui en hiver et printemps 2015, mais j’ai tardé à m’inscrire et lorsque j’ai voulu m’inscrire, il n’y avait plus de place.

Malheureusement et heureusement car en me cassant la cheville en février 2015, il est certain qu’il aurait fallu que j’annule toutes mes inscriptions de toute façon.

Je vais continuer de travailler avec Obi-Wan car il adore et nous faisons une bonne équipe ensemble. J’ai espoir qu’il sera en mesure d’être présenté en concours officiel fin 2015 ou début 2016. Je sais qu’il est capable d’aller chercher cet autre titre.

En septembre 2014, Obi-Wan a reçu du Club Canadien du Chien de Berger Belge le titre VB = Versatile Belgian pour tous les titres qu’il a obtenu dans différentes disciplines.

Obi-Wan aurait été un très bon chien d’assistance. Il nous ramasse tout ce que nous échappons. Il m’a aidé régulièrement le temps que j’étais en convalescence suite à la cassure de ma cheville.

Obi-Wan adore jouer à la balle ou au ballon. Il aime s’entrainer en obéissance et surtout il aime courir avec moi en cani-cross.

Obi-Wan est un chien exceptionnel et il fait notre grand Bonheur. Je l’adore et il me le rend bien.

Obi-Wan est le chien d’une vie et je me dis souvent que nous n’aurons jamais un autre chien comme lui.

Il a sa propre page sur Canuck Dogs, que vous pouvez visionner. Vous pouvez voir les années et aussi les disciplines : http://www.canuckdogs.com/index.php?PageKey=6c554810-73a2-102c-8ee1-dd6c8247de83&DogKey=8f3b4106-8348-102c-99fc-08dd3e9e5cf4

Le 21 juin 2015, Obi-Wan a passé un autre titre : son test de tempérament et donc il peut maintenant avoir les lettres TT à la fin de son nom.

Le 5 septembre 2015, Obi-Wan a passé et réussi son test d’instinct de rassemblement de troupeau. Vous pouvez voir des photos et videos sur la page du blog :

Test d’instinct de rassemblement de troupeau

Je mettrai à jour ses succès au fur et à mesure sur sa page.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *